Archives du blogue

Jeunes noirs et justice pénale : un processus de mobilisation

Tout récemment, le ministère de la Justice du Canada publiait un rapport intitulé Les jeunes noirs et le système de justice pénale : rapport sommaire sur un processus de mobilisation au Canada.

On y reflète que « les décideurs politiques et les universitaires reconnaissent de plus en plus que les expériences et la surreprésentation des personnes noires dans le système de justice pénale du Canada constituent un enjeu social important découlant du passé colonial du Canada ».

Le rapport aborde en ce sens l’enjeu du racisme à l’endroit des Noirs sous la prémisse de distinctions sociales, culturelles et historiques, dans le cadre d’un grand processus de mobilisation visant à mieux comprendre les obstacles que doivent surmonter les jeunes noirs qui ont eu des démêlés avec le système de justice pénale pour les adolescents au Canada.

En tout, 224 personnes ayant des expériences et des origines intersectionnelles diversifiées ont participé au processus de mobilisation. Parmi ceux-ci, on comptait des jeunes noirs ayant eu des démêlés avec le système de justice pénale, notamment aux termes de la LSJPA, mais également des membres de leur famille ou encore des intervenants pouvant relater les expériences vécues par les jeunes noirs dans ce cadre.

L’exercice a permis de relever « une variété de facteurs systémiques, sociaux, économiques et géographiques augmentant la probabilité que les jeunes noirs aient des démêlés avec le système de justice pénale ». Au nombre de ces facteurs, on compte les interventions policières excessives, la pauvreté, l’exclusion du système d’éducation, les obstacles dans la recherche d’emploi et les obstacles à l’intégration des nouveaux arrivants.

Constat frappant : la majorité des participants, voire la totalité, ont mentionné le racisme à l’endroit des Noirs lorsqu’ils ont été amenés à identifier ce qui amène les jeunes noirs à avoir des démêlés avec le système de justice pénale.

La démarche de mobilisation met en lumière la forte impression des participants que les organismes de justice pénale ne sont pas bien outillés pour répondre aux besoins des populations noires diversifiées sur le plan ethnique et culturel au Canada.

Ce rapport se veut finalement un appel à l’action pour apporter des changements positifs et durables afin de réduire la forte représentation des jeunes noirs dans le système de justice pénale et améliorer leur expérience au sein des institutions du système de justice.

Pour consultation : cliquez ici.