Archives du blogue

Le profilage racial et ses conséquences: la CDPDJ sonne l’alarme

En 2011, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) a publié un rapport dans lequel elle exposait divers enjeux liés au profilage racial et à la discrimination systémique dont sont victimes les jeunes racisés. Elle y formulait notamment 93 recommandations qui visaient particulièrement le secteur de la sécurité publique, le milieu scolaire et le système de protection de la jeunesse.

Le 18 septembre 2020, la CDPDJ a publié un Bilan de la mise en œuvre des recommandations qui avaient été formulées dans son rapport ci-haut mentionné. Une synthèse de ce bilan peut être consultée ici.

Même si elle constate certains progrès depuis la publication de son rapport en 2011, la CDPDJ conclut que la majorité des recommandations qu’elle a formulées n’ont pas été mises en œuvre ou ne l’ont été qu’en partie et/ou de manière non-uniforme.

En ce qui a trait aux recommandations visant spécifiquement le secteur de la sécurité publique, la CDPDJ met en lumière l’absence d’uniformité des initiatives prises par les différents services de police. Elle précise tout d’abord que le problème de la surveillance ciblée des jeunes racisés perdure. Elle déplore également que le gouvernement n’ait pas donné suite à la majorité de ses recommandations concernant les plaintes en matière de déontologie policière. À ce sujet, elle rappelle que des enjeux demeurent quant aux recours disponibles en cas de profilage racial. Elle souligne notamment que ces recours s’avèrent méconnus, sont peu disponibles ou ne sont pas utilisés vu la méfiance que les jeunes racisés entretiennent à l’endroit des institutions étatiques.