Retour sur la journée des juristes LSJPA 2021

La 5ieme édition de la journée des juristes LSJPA, qui a eu lieu le 24 novembre dernier, fut couronnée de succès et a attiré plus de 250 participants.

Un bref résumé de la journée.

D’abord, Me Robitaille et Me Des Lauriers ont présenté une revue intéressante de la jurisprudence récente en LSJPA.

Ensuite, lors d’une présentation très dynamique, Me Bénard et Mme Carbonneau ont présenté les grandes lignes du projet Sexto. Le « sextage » (amalgame de sexe et texte) peut se définir comme étant la production, la distribution et la redistribution de contenus à caractère sexuel entre jeunes, via les technologies de l’information et de la communication. Le projet Sexto vise à sensibiliser et intervenir rapidement auprès des jeunes, de leurs parents, et des intervenants scolaires de niveau secondaire. Une trousse d’intervention est offerte aux intervenants scolaires afin qu’ils soient mieux outillés lors de leurs interventions en matière de sextage. Ce type d’intervention permet d’agir beaucoup plus rapidement auprès de la communauté. Sexto s’avère être un succès et le taux de récidive chez les jeunes qui font l’objet d’une telle intervention est très bas.

M. Brisebois, chercheur, a entretenu les participants sur le phénomène du proxénétisme. Il a déconstruit le mythe de l’image du proxénète véhiculée par les médias, et a abordé les différents types et parcours du proxénète. Parcours de vie très difficile, faible niveau d’éducation, jeune âge à leurs débuts, précocité sexuelle, traits psychopathiques, attirance marquée pour le gain financier ; voici quelques caractéristiques du profil du « proxénète type ».

Me Couture a quant à elle expliqué certains impacts de la pandémie sur le système de justice pénale. Des difficultés de différentes natures ont été soulevées durant la pandémie, notamment : allongement des délais, difficultés d’accès à la justice en général, difficultés technologiques et logistiques (ex : comparution en personne), isolement accru des détenus, et accès réduit aux services, pour n’en nommer que quelques-uns. La conférencière a aussi présenté les grandes lignes du projet de loi C-23 (mort au feuilleton), plusieurs statistiques, la « jurisprudence covid », de même que les leçons apprises au fil du temps depuis mars 2020.

Finalement, M. Sallée, professeur en sociologie, a animé la conférence intitulée « La réhabilitation sous contrôle. Le suivi des jeunes contrevenants à l’épreuve de la gestion des risques ». Il a présenté certains résultats de recherche, notamment l’enquête qu’il a effectuée sur le travail de délégué jeunesse, qui s’articule autour de deux logiques en tension, l’accompagnement et le contrôle de l’adolescent.

L’équipe de soutien provincial LSJPA (CIUSSS centre -sud -de -l’ile -de -Montréal) tient à remercier chaleureusement les sept conférenciers pour leur participation.

La date de la prochaine journée des juristes LSJPA 2022 n’a pas encore été fixée, mais elle sera annoncée au moment opportun sur ce blog, alors restez à l’affût !

Publié le 26 novembre 2021, dans Actualités. Mettre ce permalien en signet. 4 commentaires.

  1. Bonjour,

    J’y ai participé et c’était fort intéressant. Serait-il possible d’avoir une copie des présentations PowerPoint ?

    Merci d’avance !

  2. j’ai participé à la journée des juristes, merci beaucoup. est-ce qu’on va recevoir les power point préssentés? merci

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s