Liens entre la consommation de cannabis, jugement moral et distorsions cognitives liées à la délinquance: une récente étude se penche sur la question !

Dans un récent numéro publié par le périodique Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence, une étude menée par Walburg, Laconi, Van Leeuwen et Chabrol (2014) auprès de 972 adolescents français tente de démontrer les relations qui existent entre le jugement moral, les distorsions cognitives liées à la délinquance et la consommation de cannabis, en utilisant les variables psychopathologiques les plus significatives liées à la consommation de cannabis.

Les variables utilisées sont : les traits limites, les traits psychopathiques, l’anxiété sociale, les symptômes dépressifs et l’estime de soi. Chacune des variables utilisées fût mesurée à l’aide de questionnaires auto-répondus par les adolescents, portant sur des variables émotionnelles, socio-cognitives ainsi que liées à la personnalité.

Des résultats intéressants qui pourraient bonifier notre compréhension des distorsions cognitives chez nos adolescents consommateurs!

Publié le 21 octobre 2014, dans Actualités, Clinique. Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s