La réadaptation des adolescents: parution du dernier livre de Marc Le Blanc

Marc Le Blanc et Pierrette Trudeau Le Blanc, avec leur livre La réadaptation de l’adolescent anti-social – un programme cognitivo-émotivo-comportemental paru aux Presses de l’Université de Montréal au printemps 2014, font la synthèse de plus de quarante année de recherche-action auprès des adolescents québécois.

Le livre présente des notions théoriques reliées aux approches de type cognitif comportemental. Leur historique est présenté. On y décrit aussi leur migration vers une équation complexe, permettant une lecture des comportements comme étant le fruit de l’interaction entre l’adolescent, son environnement, la situation dans laquelle il se trouve, ses pensées, ses émotions et  ses sensations. Une mise à jour des connaissances concernant les caractéristiques des programmes d’intervention et de traitement dits efficaces est  de plus détaillée.

Trois modules d’intervention y sont de plus décrits. Le premier, entre autres, concerne le développement d’habiletés sociales (communication, gestion du stress,  maîtrise de la colère,  résolution de problèmes et  gestion de la consommation de drogues)tandis que le second vise l’analyse des comportements en excès dans le but d’identifier les déficits qu’ils comblent et les comportements alternatifs à mettre en pratique.

Les auteurs présentent de plus un processus menant à l’implantation de ce programme d’intervention basé sur de solides bases théoriques et ayant fait l’objet d’études sur une cohorte d’adolescents québécois.

Après avoir influencé une génération de cliniciens œuvrant auprès des adolescents en centres jeunesse au Québec, avec leur livre Intervenir autrement:le modèle différentiel et les adolescents en difficulté (paru en 1998 aux Presses de l’Université de Montéral), le présent ouvrage de Le Blanc et de Trudeau-Le Blanc est une suite intéressante et pertinente. Elle témoigne de la constante évolution des pratiques et du souci des auteurs de se tourner vers des méthodes d’évaluation qui permettent de tester scientifiquement le caractère probant du programme qu’ils ont développé en matière de réadaptation des adolescents.

Mentionnons dernièrement la participation de quatre Centres jeunesse à ces travaux d’envergure, soient les centres jeunesse de l’Estrie, de Lanaudière, de Québec-Institut universitaire et de Montréal- Institut universitaire.

 

Publié le 5 août 2014, dans Actualités, Clinique, Recherche. Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s